03 novembre 2007

C'est parti...

Y 'est. J'ai enfin attaqué mon Monte-Cristo, préparé depuis déjà des mois sans commencer vraiment.

En fonction du délai prévu par Adonis, le rythme est de deux pages par semaine, voire trois. Deux jours par planche. Rien d'impossible, mais cette fois plus aucune marge. J'aime bien bosser avec les délais dans le dos...

Là c'est plus que sans filet, mais c'est vraiment moi qui ai traîné avant de me lancer...

L'envie, la "faim", le plaisir doivent revenir. Le dessin, pour moi, c'est pas toujours un truc cartésien, genre "on s'assied et ça tombe". Quoique... Sans états d'âme, on avance plus vite.

Mon excellent copain Stalner qui me connait bien dit toujours:
"Te pose pas de questions, suffit d'être à la table à dessin, à la fin de la journée t'as forcément un truc !"
... Il a évidemment raison, c'est toujours mieux que rien. Attention à ne pas s'écouter plus que de raison en déchirant systématiquement ses crobards au fur et à mesure, ou en se prenant la tête des jours sans dessiner, spécialité du "perpertuel insatisfait-jamais content" que je suis.

Plus de questions à se poser. Juste avancer. Et faire 12 pages par mois pendant quatre mois. Facile: ne pas chipoter et passer des heures sur des détails en fin de compte sans importance... Surtout bien se rappeler qu'à une époque, Uderzo faisait 4 pages par semaine, deux d'Astérix, deux de Tanguy et Laverdure...

Là, une des premières planches, enfin la composition au brouillon format 30/40 avant de reprendre case par case au propre, de scanner et d'assembler. Il n'y a plus d'original proprement dit, ma page finale est totalement virtuelle, suite de dessins faits sur des feuilles papier machine à la taille et scotchés sur mon gabarit, avant encrage direct au feutre sur calque, sans crayonné.

Les cases définitives sont réassemblées à l'écran une par une, finalisées avec de petits détails de décor.

Quand aux textes que vous n'avez pas là encore, ils sont faits à part, écrits à la main sur un calque avec une portée en dessous puis replacés dans des bulles, le tout sur un film unique superposé, avant "d'écraser la page" qui sera mise en couleur par moi aussi et partira ensuite en fichier (lourd...) par ftp directement chez l'éditeur.

Le progrès...

12 commentaires:

  1. Bonjour Erik,
    en passant je découvre la nouvelle couverture par rapport à celle annoncée sur le site Adonis ; à vrai dire je préfère cette nouvelle version.
    Bon courage pour le timing mais comme le projet a été mûri, il ira aussi plus vite non ?
    amicalement, Manuel

    RépondreSupprimer
  2. Oui, Manuel, je préfère aussi la version définitive, d'autant que la précédente était juste un fake, une fausse couv faite pour le projet de départ, mais pas très réussie, à mon avis.

    Le timing est serré mais c'est uniquement de mon fait. Faut bien avancer et j'ai déjà de nouveaux projets ensuit...

    RépondreSupprimer
  3. Très belle cette couverture ! Et sacrés délais, il est clair qu'il faut beaucoup d'expérience pour ne pas perdre pied dans un tel rythme... Perso moi, je suis encore au stade, où à chaque case je perds mon temps à penser et à douter, et c'est comme ça que les planches tardent et tardent encore... Je suppose que ça passera, du moins je l'espère...

    Dans touts les cas bon courage, ça a l'air tout de même bien parti !

    RépondreSupprimer
  4. Sûr que c'est un rythme un peu hard, mais c'est juste de ma faute. à force de glander...

    Enfait il ne faut pas trop penser (je dis ça, mais je n'arrive pas à l'appliquer comme il faudrait, et juste "tomber de la planche", qui serait salutaire) et juste dessiner, avancer. On fait pas une oeuvre d'art, mais un bouquin, un consommable "vite lu". C'est sûr qu'on peut rester à peaufiner à n'en plus finir chaque dessin, comme mon ami Vicomte, mais le résultat sera-t-il à la hauteur des espérances ensuite ?

    RépondreSupprimer
  5. Olivier TaDuc5/11/07 12:28

    hello Erik,

    Ta méthode de travail te convient-elle car sinon il y a une autre méthode qui pourrait te correspondre si tu renâcles face à la page blanche. Avec ça, plus d'appréhension, plus de crainte de gâcher du beau papier...C'est une méthode que j'utilise actuellement sur "Napoléon Tran" et qui est assez agréable. Il faut bien sûr accepter le fait de ne plus avoir d'originaux.

    Je travaille sur "Manga Studio Ex" qui me permet une plus grande capacité de retouches ou repentirs sans de trop rébarbatives manipulations (telles que l'utilisation de blanco ou de rustines). C'est un programme vraiment adapté à la BD, plus que photoshop qui est plus axé sur la couleur. Ils ont en commun la gestion des calques, des sélections mais Manga Studio sait aussi gérer les aides à la perspective, chose qui n'existe pas avec Toshop.
    J'ai, tu le sais, également l'avantage d'avoir une cintiq comme tablette graphique, ça aide, mais je connais d'autres dessinateurs qui pratiquent le dessin grâce à l'ordi avec une tablette classique ...question d'habitude.

    C'est quand tu veux pour une démo à la maison.

    En tout cas, bon courage pour ton album.
    Moi, j'approche de la fin à grands pas. Il ne me reste plus que 12 planches à faire, en comptant que 6 sont déjà crayonnées. Ca commence à sentir l'écurie.

    @+
    Olivier

    RépondreSupprimer
  6. On en recause, Olivier... J'avoue que ça me passionne, et que j'ai hâte de voir ça...

    Dommage que tu n'aies pas de blog pour nous montrer ça par l'image...

    RépondreSupprimer
  7. @Olivier TaDuc:

    pour les originaux sur papier, tu sais que je m'en moque pas mal... Si ce n'est qu'une source de revenus (les ventes) disparaît, du coup...

    Bah, je n'en vendrai plus...

    RépondreSupprimer
  8. oui, un blog...faudrait que je me penche sur la question.
    Tu as raison, c'est quand même un beau moyen de communiquer avec les lecteurs ou les confrères...la preuve !

    RépondreSupprimer
  9. Très intéressant de nous donner la possibilité de voir le 'comment'.
    Courage et habilité....

    RépondreSupprimer
  10. Je suis dessus...

    J'avance au rythme prévu, sans difficultés pour le moment. Trois pages en 6 jours...

    RépondreSupprimer
  11. Patrick Dumas9/11/07 19:59

    +1 pour Manga Studio. Un véritable plaisir d'encrer avec ce logiciel. Et je n'ai qu'une vielle tablette Intuos. :-)
    Quelques images sont visibles là :
    http://pixelpat.free.fr/blog/index.php?2007/04/08/46-manga-studio
    Bien à toi,
    Patrick A. Dumas

    RépondreSupprimer
  12. bon visiblement, ce Manga Studio semble très intéressant, on dirait...
    je vais étudier l'affaire, pour le moment je ne comprends pas bien encore l'intérêt...

    RépondreSupprimer