24 mars 2015

SL2 dans l'Immanquable d'avril...

Nouvelle critique de SL2 dans l'IMMANQUABLE n°51...

 Immanquable, Sara ? Si on excepte une erreur dés la première phrase, (le "Pinky" n'est pas une boite de nuit mais un bateau, confondu ici avec le "Blue Parrot") la nouvelle critique de l'album se trouve dans le dernier numéro de l'Immanquable... (le 51)

 SL2 continue de séduire les amateurs BD un peu partout...

On croise les doigts pour que ça se transforme en ventes réelles désormais !

PS:  Bon, sang, ils se trompent AUSSI sur le prix au passage ! Car l'album est à 12,90 € et pas à 13,50 € ! (le 1 était à 11,95 €)

22 mars 2015

21 mars, Printemps à Chevry !

Une journée passée à quelques 300 mètres de chez moi ?

C'est bien la première fois qu'un festival a lieu là où je réside et que je suis, de fait, le "régional de l'étape", comme disait Robert Chapatte !

En ce samedi, jour de Printemps, nous étions donc un groupe d'Auteurs réunis dans une médiathèque, pour un premier salon de BD dans une petite ville de Seine-et-Marne, à une trentaine de kilomètres à l'Est de Paris...

Salle vaste et emplacement pour les auteurs correctement disposé, avec au centre le libraire d'Ozoir-la-Ferrière pour gérer les albums.

Bonne logistique, mais difficile de juger, on est ici sur un salon sur une journée et donc pas d'accueil trop "compliqué" ni de réelle prise en charge sur deux ou trois jours comme on le voit souvent.

On rappellera que c'est leur première expérience dans ce domaine et que tout ceci gagnera à être affiné et amélioré, là où il faudra...

Notamment au niveau de la signalétique, en ville. C'est toujours important de faire passer l'info aux plus de personnes possibles aux alentours. Pour en avoir causé avec une responsable, j'ai compris que le budget était très light pour cette première dont personne ne savait si ça allait fonctionner et attirer du monde... Donc ceci explique cela.

Le pus important, c'est que la bonne volonté y était en tout cas et pour nous auteurs, c'est fondamental. On aurait sans doute s'ils le souhaitaient de petites améliorations à suggérer...

Mais je redis que pour une première j'ai trouvé ça très encourageant.
             



Arrivé en début de matinée, j'avoue un moment de flottement: car avant midi, presque personne dans la salle, peu de visiteurs et je m'inquiète un brin. C'est en fait à compter de 14 heures que ça a vraiment commencé et là, nous avons bien bossé: à preuve, j'ai signé une trentaine d'albums, tous titres confondus, ce qui est vraiment bien pour une première fois. Quelques albums apportés mais la plupart achetés au libraire qui semblait ravi de sa journée.

Le repas se prend dans une salle de la médiathèque, correct et simple, rien à redire mais un peu dommage de ne pas se retrouver dans un petit resto de la ville, par exemple. Maintenant, c'est probablement plus aisé pour l'organisation de regrouper les invités à quelques mètres de là où on signe... Je sais qu'il y avait des auteurs arrivés la veille et logés au Campanile de Brie-Comte-Robert à quelques kilomètres, je n'ai pas eu de retour d'infos là-dessus.


Un concours de dessins d'enfants, les auteurs ont jugé et mis des notes avec beaucoup de sérieux à ces auteurs en herbe entre 6 et 11 ans, c'était sensibilisant, de même que la remise des Prix par le Maire de Chevry-Cossigny et les élus, si ce n'est que j'ai trouvé les "cadeaux" un peu chiches. Un album au premier...








Bon choix d'auteurs de Daniel Fret, aussi, avec des personnalités attachantes, filles ou garçons...





À noter que la profession s'est pas mal féminisée et ça c'est bien agréable: je croise Alexine Jeandel, Marion Malabre, LuLu Inthesky, vue à Bayonne quelques mois plus tôt, et aussi Adeline qui vient avec mon ami Fabien Rypert défendre leurs "Pochitos" communs...

Une journée qui s'est donc bien passée et appelle une seconde édition, l'an prochain, sans doute.

À 18 heures on remballe et replions les gaules.

À 18 heures 05, je suis chez moi... Jamais fait un voyage de retour de dédicaces aussi court !

20 mars 2015

Chevry-Cossigny ce samedi...

Demain 21 mars, à Chevry-Cossigny, dans le 77, salon sur une journée avec:

Dav, Régis Donsimoni, Pierre Ples, Jytéry, Fabien Rypert, Cyril Trichet, Erroc, Lulu Inthesky, Marion Malabre, Juan Maria Cordoba, Alexine Jeandel, François Gomes, Philippe Chapelle, Alain Janolle, Jean-Marc Heran, Jean-Marie Minguez, Pascal Bresson, Jean Corentin Carré et Erik Arnoux...


21 mars 2015 de 10h à 18h
Espace culturel "la Marmite"
9 rue Jean Delsol
77173 - Chevry-Cossigny

12 mars 2015

Signature au Comptoir !

Qu'on se le dise, je serai de nouveau chez l'ami  Jérémy du "Comptoir de la BD" de 11h à 19h, ce samedi 14 mars, aux Sables-d'Olonne en Vendée, afin de signer nos SL 1 et 2, en espérant qu'il y aura du monde. Et on prévoit le dimanche matin aussi à priori, selon affluence.

Sinon, la plage !

PS: Serge, si tu es dans le coin ?

Le comptoir de la BD

9 place de l'Église 

85100  LES SABLES-D'OLONNE

04 mars 2015

Laser Games...

J'osais pas trop en causer de peur que ça cache un tout autre souci, mais cette fois c'est vérifié: j'ai les capsules encrassées ! (et on ne rit pas !)

En réalité depuis trois semaines j'avais l'impression très nette (elle) de moins bien voir qu'après l'opération de 2013. Alors ce matin passage chez mon ophtalmo avec un Sara Lone dédicacé, et rapide vérif...

Car les implants qu'on a mis dans mes yeux sont "salis", il me faut donc (simplement, sic) les nettoyer. Dans l’œil, à l'intérieur !

Comment ? Ben pas avec une lingette, évidemment ! Un peu de laser dans quelques jours et tout rentrera dans l'ordre. Ouf !

27 février 2015

Doublé à la Bulle - Nîmes !

C'est demain à Nîmes à partir de 15 heures...

Jean-Charles Kraehn et moi serons demain après-midi dans le Gard dans la petite libraire de notre amie Sylvie Moretto pour signer: lui son nouvel album paru il y a trois jours, chez Paquet...

Et moi évidemment Sara Lone 1 et 2(sorti il y a dix jours)

Bref deux vraies nouveautés.

De 15 heures à ... eh bien selon la demande, la dernière fois on est partis dîner vers 21 heures...

On vous attend nombreux !

15 h - 19 h 30
La BULLE
2 Rue des Chapeliers - 30000 Nîmes 
04 66 76 05 91

Décollage en janvier 2016 !

Ce sera le prochain album sur un scénario de mon ami Jean-Charles Kraehn, une série "aviation" à priori en 5 tomes édités par Dargaud.

Au départ, c'est un personnage issu de la série "Tramp", et il est désormais possible qu'on en fasse mention effectivement, puisque il semble qu'on ait l'accord de Patrick Jusseaume qui nous accorde le lien de famille avec la série-mère.

Bonne chose.

Le montage ne reflète donc pas ce que sera la couverture au final, même si le dessin devrait rester, par contre...
L'aviateur © J-C Kraehn - Erik Arnoux - Chrys Millien.

17 février 2015

Les signatures à venir !

Je viens à l'instant de refuser le festival de Noirmoutier, consacré à la mer et donc dans la cible SL, mais qui tombe le même jour malheureusement que la Seyne sur Mer où j'ai déjà dit oui... 

Il y a des dates qui se rajouteront sans doute, notamment au moment de la sortie du SL1+2 des Sculpteurs de Bulles, mais on le temps d'en reparler...

PS: Il s'agit là de MES dates, si David en a aussi, lui ou moi viendront mettre à jour au fur et à mesure. C'est comme ça qu'on pourra rencontrer nos édinautes...

Pour l’instant, 17 février, à un jour de la date de sortie du tome 2, on a:

Nîmes (librairie la Bulle) - 28 février 
Chevry-Cossigny (Salon sur un jour) - 21 mars 
Moulins (Salon sur 3 jours)  - 28-30 mars 
Barcelona (Salon international sur 3 jours) - 16-19 avril 
La Seyne sur Mer (Salon sur 3 jours) - 13-15 juin

Sur PlaneteBD.com !

Troisième critique de Sara Lone tome 2, signé Nicolas Domenech et à lire sur planèteBD

David et moi, on croise les doigts pour que ça continue comme ça...

Extrait: "Décidément, Sara Lone continue de nous étonner. Cette série lancée par Sandawe, l’éditeur BD en mode crowdfunding, continue sur la lancée d’un premier tome accrocheur. (...) Quand on pense que cette série est passée par le financement participatif... Un joli loupé pour les grandes maisons d’édition franco-belge !"

15 février 2015

La Seyne à la mi-juin...

Je retourne à la Seyne, qui est une des mes festivals préférés, à la mi-juin...

Ce sera les 13 et 14 pour être précis

Le Président en sera Didier Convard, que je connais bien...

11 février 2015

Signatures à venir...


David et moi, on signera Sara Lone 2 en exclu en Belgique, vendredi 13 et samedi 14 février prochain...

Je n'ai jamais signé à Bruxelles (enfin si, mais au Salon du Livre, il y a des années), en tout cas, le libraire de Waterloo a fait un carton avec le tome 1 lors de la sortie avec plus de 100 ventes à lui seul (!) et on espère bien récidiver, ensemble cette fois.

David était venu seul, en février 2014...

Venez nombreux...

Forbidden Zone - 14h30 - 19h
25 rue de Tamines 1060 Bruxelles - Belgique 

Bedebox - 14h30 - 19h 
18 rue de la Station 1410 Waterloo - Belgique

06 février 2015

SL2 en ligne... (15 pages)

Sur ce site, vous avez accès aux quinze premières pages du tome 2 de Sara Lone.

Pour la suite, il faudra aller en librairie !

04 février 2015

CanalBD a aimé SL2 !

Excellente surprise ce soir avec la parution de la critique de notre tome 2...

On sait combien il est important désormais d'avoir de bons papiers pour exister dans ce monde éditorial sans pitié. Le petit magazine de CanalBD est distribué par les libraires du groupement sur toute la France et est très lu, pouvant déterminer l'achat de pas mal de lecteurs perdus devant l'abondance des titres...

Espérons que ça préfigure d'une suite aussi agréable que celle que nous prédit l'auteur de l'article.

Et merci à Lionel pour le scan...

03 février 2015

Sara passe à la télé !

On passe à la télé. Un reportage sur le métier, sur la maison d'édition et sur Sara Lone, du coup, bien mis en avant !

Patrick Pinchart explique très bien le job et parle devant l'objectif de cette télé belge sur le net du ressenti des auteurs, qui cherchent désormais un autre rapport avec leur éditeur.

Et il a raison: je suis certain qu'il vaut mieux être numéro un chez un petit éditeur comme Sandawe que numéro deux cent chez un gros comme, euh... d'autres chez qui j'ai des albums aussi !

27 janvier 2015

Album livré chez Sandawe...

Et il est superbe, selon mes interlocuteurs.

J'attends mon carton d'exemplaires pour juger !

25 janvier 2015

Toute première critique du 2 !

Très court article plutôt agréable, même en seulement quelques lignes.

C'est dans le CASEMATE n°78 de février/mars 2015. On y trouve une comparaison qui ferait notre bonheur à tous, auteurs, édinautes et éditeur compris ! Faire un "XIII en jupons", c'était déjà ce que j'avais tenté avec Celadon Run, chez Glénat.

Mais comme je suis têtu, va savoir si ça marchera pas, cette fois !

24 janvier 2015

Page de pub !


Demain, on reçoit les albums. En attendant, la pub au dos d'un magazine "maison"...

L'album sera proposé dès Angoulême en exclu et édition spéciale cahier collector sur le stand Sandawe, Bulle 2 du Champ de Mars, à partir de jeudi...

David Morancho vient de Barcelone pour signer...

La sortie en librairie suivra le 18 février.

12 janvier 2015

12 janvier, Sara 2 est imprimé...


L'impression de l'album est terminée.

Commencée ce matin tôt par le premier des trois cahiers, ainsi que de la couverture sur une autre machine dédiée en parallèle, elle s'est conclue par les pages de garde. Comme à son habitude, Patrick Pinchart - le patron de Sandawe qui connait la musique pour avoir été 20 ans rédacteur en chef de Spirou, chez Dupuis - a fait un reportage photo complet de la matinée, avec l'ensemble du travail réalisé par Lesaffre à Tournai.

De ce que j'en vois, je suis content, ça semble de bonne qualité, mais venant de cet imprimeur belge, spécialisé dans les beaux albums, rien de surprenant.

La semaine passée, on m'avait envoyé quelques "pages test", reparties aussitôt en Belgique par Chronopost, pour que je détermine si tout allait dans le bon sens...

La parole à Patrick, donc: 





"Après une heure trente de route dans la tempête, arrivée ce lundi matin à 8h à l'imprimerie Lesaffre à Tournai, qui imprime la plupart de nos albums. Il fait encore nuit. Personne à l'entrée, sinon les traditionnels dessins au mur des auteurs venus au "bon à tirer" de leurs albums et qui accueillent les visiteurs.

Dans le coin, une affiche "Je suis Charlie" rappelle les événements de ces derniers jours. Et la formidable journée historique d'hier.

Je suis venu contrôler l'impression de "Carcano Girl", le tome 2 de Sara Lone."



"Je commence à avoir l'habitude, l'équipe est rodée, on commence à se connaître... On débute donc par le premier cahier. Avant mon arrivée, le technicien a déjà tout réglé. Pour équilibrer les couleurs, il a dû imprimer et jeter des milliers de feuilles. La gâche est énorme. Elle sera heureusement recyclée. Le papier est respectueux de la nature, les couleurs aussi. Rien à redire, c'est parfait. La machine démarre à plein régime. Elle s'y consacrera pendant une heure."



"Cela fait toujours mal au cœur, ces milliers de feuilles entassées et qui représentent autant de cahiers imparfaits, imprimés le temps que l'on ait trouvé le juste équilibre des quatre encres jaune/magenta/cyan/noir qui restitueront toutes les subtilités des couleurs de David Morancho. Tant que ce n'est pas parfait, direction la poubelle."





"Déjà une heure de passée ! Le premier cahier est imprimé. Le temps de changer les plaques offset, et celle du second est lancée. Avec une difficulté pour l'imprimeur : une partie de la feuille comporte des scènes de nuits, sombres, et les autres des scènes de jour. Il va falloir jongler avec le noir pour éviter de "boucher" les zones sombres tout en maintenant un noir bien ferme dans les zones claires. Et tout est parfaitement réussi. Un vrai miracle, toujours !"






"Pendant qu'une grosse machine imprime le premier cahier, une plus petite s'occupe de la couverture. Deux sont imprimées sur chaque feuille. Plusieurs tirages colorimétriques ont été envoyés la semaine passée à Erik, qui les a validés. Il faut que les couleurs correspondent impeccablement au travail de David, qui n'a pas vu les tirages d'essai, lui. Par rapport à celui qui sert de référence, les couleurs sont un peu plus jaunes, un peu plus lumineuses. C'est subtil, mais cela ne correspond pas parfaitement à ce qu'Erik a voulu. L'ordinateur va donc modifier de manière infime la quantité de gouttelettes expédiées sur les plaques offset. On compare les tirages côte à côte..."



"Alors que le second cahier s'imprime, le premier est empilé sur une palette. Le papier va reposer quelques jours pour sécher avant le façonnage. Une partie des albums sera alors envoyée aux bureaux de Sandawe pour préparer les colis aux édinautes... et pour permettre à David Morancho de dédicacer à Angoulême. L'autre sera expédiée près de Paris, à Maurepas, dans le gigantesque complexe logistique de Hachette. Avant distribution chez tous les libraires et les centrales des FNAC, Cultura, Leclerc, etc... pour le 17 février."




"Après un délai d'attente plus long que prévu dû à un bug qui a provoqué une panne, voici le moment du troisième cahier. Non seulement les couleurs sont vérifiées, mais j'en profite pour regarder l'ensemble des planches afin de repérer une ultime anomalie qui aurait échappé à tous les contrôles précédents. Dans un de nos albums, nous avons par exemple laissé passer un petit phylactère vide... Ici, tout a l'air correct. Heureusement, car si une anomalie est repérée, il faut arrêter les machines, demander un nouveau fichier au graphiste, refaire une (ou des) plaque(s) offset, et tout cela coûte beaucoup d'argent. Y compris le temps d'inoccupation de la machine!"




"Ce cahier, plus petit, de huit pages, est imprimé par double, à raison de deux par feuille. Principalement constitué de textes, il ne pose aucun souci particulier. Il sera vite imprimé ! Il est destiné à l'album qui sera envoyé aux édinautes ayant soutenu le projet à hauteur de minimum 50 €..."



"La double-page de garde... Paradoxalement, c'est la plus complexe, alors qu'elle n'a qu'une couleur unie. Mais le mélange de quatre trames sur une surface unie aussi importante est un casse-tête pour l'imprimeur: le moindre micro-décalage et de subtiles nuances apparaissent. Pas visibles aux yeux du commun des mortels, mais du spécialiste, oui ! C'est pourquoi, la plupart du temps, les gardes sont réalisées avec une couleur "Pantone" pour laquelle une seule encre est utilisée."

Merci à Patrick pour le temps passé... Et donc, bientôt, on devrait avoir l'album, "en vrai"...